Ma vie entre deux chaises

05 juil. 2007

... Ma Vie ...

entre2

... entre 2 chaises, entre 2 trains, entre 2 hôtels, entre 2 pays, entre 2 histoires, entre 2 coeurs, entre 2 projets ...

"Entre 2" me caractérise chaque jour davantage - j'ai d'ailleurs grandi "entre 2", cadette de la famille (j'aime beaucoup d'aillleurs cette rapide analyse, sur "l'enfant du milieu") : signe précurseur, prémonitoire, prédéterminant, déterminant ? Et depuis l'enfance, détestant et réprouvant les conflits et tout style de tensions, je me suis souvent retrouvée - et encore maintenant d'ailleurs - dans le rôle de médiatrice, de tampon, de lien aussi.
Entre 2,
peut-être est-ce paradoxalement une place solide, puisqu'au milieu ? C'est la mienne en tout cas !

Ma vie, à l'aube de mes 30 ans (aïe) 15 ans , est donc de plus en plus "entre 2" ! Et j'avoue... j'adore ça ! (je t'entends d'ici mon Pancake "t'es fooolle !!!", héhéhé). J'accepte et assume désormais mon choix ... de ne pas choisir !

Cette année a été riche en évènements heureux, tristes, crève-coeur, elle a été riche en changements, en mouvements et en rencontres, que je n'ai malheureusement pas eu le temps de vous relater... riche également en écrémage du superflu et en déparasitage, autant sur le plan matériel, professionnel que relationnel (Kmyou, notre "Sus aux parasites en 2007", on s'y est tenu ! Et tant pis si ça n'a pas fait plaisir à tout le monde...).

La tête ici, avec le corps là-bas et le coeur ailleurs, et vice-versa, jamais posée, rarement joignable (pardon à ma famille et mes amis, vous savez que je pense à vous !), et souvent insaisissable... Un brin gitane, un peu bohémienne, beaucoup hippie et très fille du vent... Vrai courant d'air et d'eau, je reste pourtant Zen et de plus en plus Bio, les pieds (nus, bien sûr !) bien posés sur le sol.
Et j'avance, je m'ouvre, je bouge, je m'impose, je progresse, je construis, et je me construis surtout : jamais je ne me suis sentie aussi libre, autant en phase avec mes idées, avec mon coeur, avec mon corps et avec ma Terre.
Je n'ai qu'un souhait aujourd'hui avant de souffler mes bougies : continuer sur cette voie, et le plus loin possible.

Ma Vie entre 2 Chaises, c'est ma vie,
elle est ainsi, je l'accepte désormais (priant que vous l'acceptiez un peu aussi),
et par dessus tout, JE L'AIME ET JE LA KIFFE !

pieds_ds_eau

(clic... surprise !)

NB : vous l'avez certainement compris, je mets fin officiellement à cet espace, qui est clos depuis quelques temps déjà...
Le temps me manque, la frustration de ne pouvoir parler de ce qui me tient à coeur s'est installée, et le besoin et l'envie n'y sont plus, je l'avoue.
Merci énormément pour tous vos commentaires tendres, drôles, émouvants ou impliqués, et surtout pour votre soutien dans les moments difficiles !
On se retrouvera on da web peut-être à un autre endroit, plus intime, plus tard, et pour mes proches de coeur : au plus vite en chair et en os !

Posté par marion2lunes à 06:07 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

12 mai 2007

... Wish You Were Here ...

Big sweet ears, big white paws, little front teeth, a big pink tongue, a big moist nose, a little piggy pinky belly ...
A baby heart, a honey look, a seed of madness, an ocean of candour, an unconditi
onal passion for butter and cheese, an endless, wide and entire love for its family...
doudou_et_moiSo was my beautiful Sweetheart, my innocent and easy dog, my so so so good and precious dog.
All those little and so lovely things that made you,
Sweetheart, make me smile and cry and smile and cry every day, day after day. Can't help thinking of you, you are in my heart and my thoughts, like a white-and-brown butterfly flying with, around and within me.
I feel you here, next to me, I hope you really are... Oh, dear, I wish you were here !!

Today's St Achille's Day...

doudou2

Oh, I miss you, my Dearest, I miss you so much...

Posté par marion2lunes à 00:01 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
01 mai 2007

Tiens tiens tiens, voilà du boudin !!

muguet1er Mai, Fête du Travail, la Fraaaance entière (et beaucoup d'autres pays d'ailleurs !) fait la grasse mat', se dore la pilule au soleil (surtout avec cet arrivée précoce de l'été, wouaouh, que calor !! ), ou défile au son de l'Internationale, du muguet dans les cheveux (ben quoi, oui, une travailleuse a le droit d'être coquette !) .
Et la Madame, que fait-elle ? Elle bulle ? Elle fait ses cartons ? Elle cuisine ? Elle dort enfin ? Bé non, en ce beau jour de repos national, la Madame... elle travaille !! travaux_new_bureauEt attention, hein, elle travaille comme un forçat, au son du marteau piqueur et de la meuleuse. Ben oui, la boîte déménage bientôt dans des locaux tout beaux tout neufs (au sein de bâtiments historiques réhabilités, trop bôôô, j'ai hâte) mais pour ça, ben faut travailler et donner de son sang de sa sueur et de ses muscles ! Dur dur, mais le résultat va payer, c'est certain ! Donc en ce 1er Mai, à défaut de sortir les banderoles revendicatrices ou les bikinis, on sort le marteau-piqueur, la truelle, les rouleaux-pinceaux, le ciment, et son plus beau sourire (un peu figé quand même) en bleu de travail !
Et pour motiver les troupes (toute la boîte est au rendez-vous ce matin, c'est très développement durable ça !), chacun y met du sien, dans presque la joie et la bonne humeur :  pour les garçons, c'est la Nouvelle Star à Grasse, et ça y va pour le massacre la révision du répertoire national et international sauce yaourt. Pour les la fille(oui c'est moiiii !), c'est gros foutage de tronche grosse rigoulade et panoplie de Bricol' Girl petits plats à grignoter pendant les pauses. Du cake entre autres, et pas n'importe lequel, du cake au boudin pour mes troupes, présenté au son d'un "Tiens tiens tiiiiiiiens, voilà du boudin, voilà du boudin, voilà du boudiiiiiiiiin!!" qui n'aurait pas déplu à la Madelon ! ;o)

cake_boudin_pommes2Cake au boudin et aux pommes

d'après une recette (un peu transformée) de Fred

Ingrédients : 200 g de farine (semi-complète bio pour moi), 1 sachet de levure, 3 oeufs, 10 cl  d'huile d'olive, un  yaourt nature (fait maison, ouaich, trop fière ! je vous en parle un peu plus tard...), 2 oignons, 2 petites pommes (reinettes pour moi), 200g de boudin noir (bio c'est mieux !), sel, poivre, graines de sésame noir (facultatif).

Préparation :
Préchauffez le four à th 6 (180°C). Peler et couper les pommes en petits dés. Eplucher et émincer les oignons, les faire revenir à la poêle dans de l'huile  jusqu'à ce qu'ils se colorent, puis rajouter les pommes, saler, poivrer, et faire revenir quelques minutes en remuant.
Enlever la peau du boudin, le couper en dés et fariner les morceaux (pour éviter qu'ils ne tombent au fond du moule pendant la cuisson).
Dans une jatte, battre les oeufs avec l'huile d'olive et le yaourt, saler, poivrer. Verser la farine et la levure, bien mélanger.
Ajouter les pommes et les oignons, bien mélanger puis incorporer les dés de boudins farinés.
Beurrer et fariner un moule à cake, verser le mélange. Parsemer de graines de sésame noir et enfourner pour 45 mn.

Ce cake est pour ceux qui d'habitude font du boudin devant le boudin (hu hu hu, pardon, c'était trop facile... et nul, ok) : pommes et oignons adoucissent la rudesse du goût (et de l'odeur) du boudin. Et froid c'est encore meilleur !

cake_boudin_pommes

Un cake parfait pour les pique-nique et l'apéro, dont on ne s'est d'ailleurs pas privés, vous vous en doutez, pour fêter cette journée de travail... pas chômée !

PS : la prochaine fois, je teste avec du boudin antillais et de la banane ! :)

Posté par marion2lunes à 23:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avr. 2007

Sheng Ri Kuai Le Ma K-MYOUUUUU !!

fleursdroiteVous dire comme cette date m'est particulièrement chère ? Vous expliquer à quel point la reine de ce jour compte pour moi ? Vous compter ses qualités tellement nombreuses qu'elles, qu'elle me manquent chaque jour et chaque jour encore, et que je ne peux penser à elle sans que mon m'tit coeur de pépiote se serre ? Ces mots ne pourraient exprimer toute l'affection, tout l'amour, toute la reconnaissance, toute l'admiration béate et toute la fierté que je lui porte  !

kmyou Ouiiiiii, vous l'avez compris, aujourd'hui, ma complice de pépioteries et de hakakaaaak fête ses 21 printemps  !! (Euh, si si, en tout cas elle ne fait pas plus tellement qu'elle est belle et radieuse ma coupine, c'est ça qui compte non ??)

Ces derniers (longs) temps, j'ai dû de nouveau m'éloigner de mon chez-moi et du web pour cause professionnelle, ce qui m'a coupée un peu beaucoup énooormément de la blogosphère et surtout de ma K-myou, Internet étant notre seul lien depuis que la plus belle fleur de Paris est partie concourir pour le titre à Pékin, et arpenter les expos et les défilés telle une vraie Carrie Bradshaw in Beijing !
Camille, tu sais comme je pense à toi lors de mes pérégrinations, j'aimerais tant t'emmèner partout avec moi découvrir les boudious de beaux gars bons vins beaux coins de France (holalala toutes les photos que je dois t'envoyer d'ailleurs, pffff), qu'est-ce qu'on rigoulerait !!

Ma chère Camille, que cette journée d'anniversaire soit belle, gaie, douce et généreuse, bref tout à ton image !

JOYEUX ANNIVERSAIRE MA K-MYOU-MYOU ADOREE !

happy_birzday_kmyou

Tu me manques tellement ! Je t'embrasse fort !

PS : bouh, pardon, Kmyou, j'ai pô pu te faire un bô gâteau comme l'année dernière, mais par contre, ce midi, j'ai pris un menu "Camille" : salade du Sud Ouest et tarte au citron !! :)

Posté par marion2lunes à 17:02 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
31 mars 2007

Happy BirzDay To Youuuu !

agAujourd'hui, ma Carne Eud'Baudet, ma Grande Soeur, fête ses 34 printemps, qu'elle a fort et de plus en plus jolis d'ailleurs ! Ouiiiii, je sais, à notre âge, le « ma soeur » devrait suffire à lui-même ... mais bon... merci Maman, merci Papa, les lois de la génétique ont voulu conserver l'ordre chronologique dans la métrique : mettez-nous toutes les 3 en file indienne : la grande est la plus grande, la plus petite la plus petite, et moi ... entre deux ! (C'est pas ça qui va m'aider à dépasser l'enfance tout ça, pfff, Peter Pan, sortiras-tu un jour de mon corps ?)
A jamais donc, ma Gagotte, tu seras
ma Grande Soeur dans tous les sens du terme, et j'ai le droit de le dire na ! :op

Ma Grande Soeur, je l'aime pour et à travers plein de choses, qu'elle ne soupçonne même pas je suis sure. Pour son oeil qui pétille quand elle regarde ses deux magnifiques canailles, sa passion inconditionnelle pour le chocolat, pour son rire à gorge déployée, son caractère entier et ses coups de gueule impulsifs, pour toutes ces petites choses qui la font être ma Carne eud' baudet !

Ma Grande Soeur, j'aimerais la remercier pour plein de choses qu'elle ne devine même pas je suis sure. Trois cependant au-dessus des autres : merci de m'avoir permis pendant tous ces étés de traîner mes pieds derrière les tiens dans nos chers corons, avant l'âge requis (ah ben voilà d'où me vient cette manie de vouloir tout faire avant l'âge ou le moment conventionnel !! Maman, c'est pas ma fauuuuute !). Merci pour ton énorme soutien physique et moral durant cette si difficile période, je n'ai pas de mots pour te dire comme tu as été précieuse ! Et surtout, ma Grande Soeur, merci de m'avoir offert un des plus beaux cadeaux de la vie un certain 18 Novembre (ah, ce si merveilleux premier cri... à jamais dans mon coeur) !

Ma Grande Soeur, je le soupçonne et le devine, je suis sure, elle aimerait que je sois plus stable, un peu plus terrienne et surtout moins insaisissable (dans tous les sens du terme !). Pour mon bien, c'est certain, et pour le sien aussi ... J'espère en secret ne pas la décevoir de trop... Sois certaine que ce n'est jamais de plein gré ! Que veux-tu... je suis vouée, depuis le départ, à l'entre-deux !! ;o)

Dans ton coeur, j'espère rester ta chipie à la barette, dans le mien tu resteras à jamais mon Anne-Gaga au gilet spencer et bracelet rose fluo (et ça, alors que la Kate Moss était encore en grenouillère à carreaux, la claaaaasse !).

L'année dernière, je n'avais pu souffler tes bougies avec toi - obligée d'envoyer un gâteau en kit, pfff, ça m'a fendu le coeur !! Mais là, héhéhé, OUAAAAAIS, chic chic chic, je peux en live te faire des bécots et partager ton Birzday Cake (au chocolat, obligé !!) !

En ce moment, d'ailleurs, je suis peut-être dans la chambre de Loulou à jouer à la Folle du Pirate (ouais, le rôle de fiancée, c'est pas pour moi, tout le monde le sait), avec Zoé à compter les étoiles de Dora, ou avec Freddy à discuter autour d'un bon verre de vin. Où que je sois, quoiqu'il en soit, ma Grande Soeur chérie, je ne suis pas loin, et sois en sure, je pense à toi !

birzday_ag

PS : « Carne eud' baudet » ... vinguette, mais d'où est-ce que j'ai bien pu sortir ça, héhéhé ? Tu te souviens ?


Posté par marion2lunes à 00:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]